Hd57js3um25s7t5k2x2d

5 clés pour entretenir son réseau comme un pro !

Publié le 24/04/2016 par Camille BLAISE - Catégorie : Newsletter

Diplômée de l’EAP en 1980, Isabelle a exercé durant 20 ans diverses fonctions au sein de PME ou groupes de services - des RH à la direction de centre de profit en passant par l’audit opérationnel - tout en co-construisant le réseau des Alumni EAP, dont elle a co-piloté la fusion avec celui des Alumni ESCP

Networking Manager de ESCP Europe Alumni pendant 8 ans, elle en a structuré, nourri, animé et déployé le réseau. A la tête de son propre cabinet de conseil en développement de réseaux d’Alumni depuis 2011, elle intervient principalement dans l'univers de l'enseignement supérieur et l'écosystème entrepreneurial.

Une constante dans son parcours : la création de liens et la volonté de donner du sens à cette démarche de mise en relation, au service des causes qui lui sont chères, parmi lesquelles les femmes, les jeunes et l’entrepreneuriat. 

C'est d'ailleurs à ce titre, que, depuis novembre 2013, elle pilote EngrainaGES, le concours de création d'entreprise du Réseau GES, et que depuis mars 2014, elle préside et développe DojoClubs, filiale de DojoGroup, dédiée à la création et à l'animation de communautés d'entrepreneurs.


Dès lors qu’il a été construit sur des bases solides, puis outillé et développé consciencieusement si possible en adéquation avec un (ou plusieurs) projet(s), votre réseau se doit d’être méticuleusement entretenu et valorisé, afin, qu’en toutes circonstances, il demeure efficace et réactif, quelles que soient vos attentes vis-à-vis de lui.

Mais comment s’y prendre ? Quelles sont les recettes en matière de maintenance ? Combien de temps cela prend-il ? Ne doit-on pas plutôt se fier à son instinct ? Autant de questions auxquelles les réponses sont finalement très logiques, comme vous allez le constater ! Et d’ailleurs, je suis presque certaine, qu’en cherchant bien, vous avez vous-même les réponses…

Entretenir son réseau, c’est essentiellement se concentrer sur 5 axes de travail d’ailleurs très liés les uns aux autres, tellement liés qu’ils sont à envisager au même niveau d’importance :

  • Y consacrer du temps régulièrement
  • Partager l’information ou les contacts
  • Tenir ses promesses
  • Donner de ses nouvelles
  • Renforcer les liens

Consacrer du temps à son réseau avec constance et régularité

Personnellement, je consacre une journée par semaine à mon réseau. Certes, c’est un peu mon fonds de commerce et mon expérience n’a rien de représentatif. Mais, si j’avais à faire une recommandation, je conseillerais à chacun de faire l’effort d’y passer au moins une demi-journée par semaine.

Peu importe comment vous répartissez ce temps dans votre agenda : vous pouvez très bien le faire en pointillés tout au long de la semaine, en y accordant un quart d’heure par ci, une demi-heure par là – mais attention, cela exigera de votre part beaucoup de discipline car il vous faudra tenir un décompte du temps passé au fur et à mesure ; si votre activité le permet, vous pouvez aussi bien y consacrer une matinée ou une après-midi, toujours la même dans la semaine, de telle sorte que vous ne preniez jamais de rendez-vous à ce moment-là.

Entre les déjeuners, l’entretien de votre visibilité sur les réseaux sociaux, les rendez-vous réseau issus des propositions de connections émanant de vos contacts (que vous vous ferez un devoir de toujours accepter même si cela vous semble peu intéressant a priori et surtout chronophage), la participation à des événements professionnels, vous verrez qu’une demi-journée est très vite passée !

Partager l’information ou les contacts

A l’ère du digital, ce n’est plus un secret pour personne : « le pouvoir n’appartient plus à ceux qui détiennent l’information, mais à ceux qui savent la traiter, l’utiliser et surtout la partager ». Un simple petit « share » sur LinkedIn ou sur Facebook, un simple « RT» sur Twitter peuvent vous attirer les faveurs des auteurs de l’information que vous partagez, tout simplement parce que vous contribuez en le faisant, à renforcer leur propre visibilité !

De la même façon, n’hésitez pas à connecter ceux de vos contacts qui ne se connaissent pas encore, mais dont vous savez pertinemment qu’ils auront des affinités. Selon les cas, cela vous permettra d’être identifié comme un influenceur ou un connecteur, et donc comme une personne qu’il est essentiel d’avoir dans son réseau !

Tenir ses promesses

Faire ce que l’on dit, dire ce que l’on fait : naturellement, cela vous parait évident ? Cela ne l’est malheureusement pas autant que l’on pourrait l’imaginer ! En revanche, si c’est l’un de vos credos, vous serez repéré comme quelqu’un de fiable, sur lequel on peut s’appuyer, en qui l’on peut avoir confiance, à la différence de ces « beaux parleurs », qui vous promettent monts et merveilles dès la première rencontre, mais qui ne passent jamais à l’acte. Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé serait purement fortuite … et je puis vous assurer que vous serez souvent amené(e) à rencontrer ce type de profil dans les réseaux !

En revanche, si vous tenez vos promesses, il vous sera d’autant plus facile le moment venu, de solliciter vos contacts pour vous aider à atteindre vos objectifs, dans le cadre d’une nouvelle démarche réseau.

Donner de ses nouvelles

Avez-vous déjà remarqué comme il est frustrant quand vous mettez une personne en relation avec l’un de vos contacts, de ne pas savoir sur quoi cela a pu déboucher ? Imaginez découvrir au bout de quelques mois ou de quelques années, que, grâce à vous, 2 associés ont pu se trouver et développer un business qui s’avère florissant, ou encore que par votre intermédiaire l’un de vos amis a embauché le collaborateur parfait.

Certes, cela va vous faire plaisir parce qu’au fond vous vous sentez utile a posteriori mais d’un autre côté, vous allez ressentir de la déception pour ne pas avoir été tenu(e) informé(e), ni remercié(e) des résultats de votre action…une action qui vous incombe directement !

Tout cela pour dire que pour éviter à ceux qui vous ont aidé(e), de ressentir ce que vous n’aimeriez pas ressentir à leur place, informez-les de vos avancées par rapport aux pistes qu’ils vous ont données. Donnez-leur ainsi non seulement la possibilité de se valoriser mais aussi d’évaluer la qualité de leurs propres contacts.

Sans compter qu’en donnant de vos nouvelles, vous vous rappelez à leur bon souvenir et pouvez susciter de nouvelles opportunités…

Renforcer les liens

Vous avez sans doute dans vos réseaux des contacts que vous connaissez moins bien que d’autres, car ce sont des liens « faibles ». Vous savez déjà que ces liens relativement éloignés peuvent pourtant jouer un rôle non négligeable notamment pour vous rapprocher, par le biais de recommandations successives, des personnes que vous voulez absolument rencontrer.

Passer du temps à les connaître plus en profondeur peut vous être d’une grande utilité ! Alors, renseignez-vous sur leurs passions, leur hobbies, les sujets qui les intéressent, leurs aspirations professionnelles et interrogez-vous sur la façon dont vous pourriez leur apporter quelque chose, ou leur rendre service, ou encore réaliser pour eux des connections pertinentes. Bref qualifiez votre réseau !

Et bien sûr, ne baissez jamais la garde ! Ce n’est pas parce que vous n’avez pas d’objectif précis en tête pour le moment, qui justifie la mise en place d’une véritable démarche réseau, que vous n’en aurez pas demain. Entretenir son réseau c’est aussi savoir anticiper pour mieux l’activer le moment venu. Bref, c’est tout sauf de l’impro !