← Retour aux offres

Développer des logiciels de ptychographie électronique (python, GPU, réseau de neurones)

Postée le 08 nov.

Lieu : Le stage s'effectuera à minatec, sur la plate forme de microscopie électronique du CEA-Grenoble.  · Contrat : Stage · Rémunération : Pour un stage supérieur à 4 mois, 1300€, sinon 1000€ par mois. €

Société : CEA-Université Grenoble Alpes

Le stage s'effectuera à minatec, sur la plate forme de microscopie électronique du CEA-Grenoble dans un groupe de recherche de l'INAC, qui est un acteur majeur de la recherche fondamentale sur la matière condensée, la matière molle et la cryogénie à Grenoble. En recherche fondamentale, il est nécessaire de développer des programmes numériques performants et innovants pour analyser au mieux les données expérimentales.

Description du poste

Le but du stage est d'améliorer les logiciels d'analyse des expériences de diffraction cohérente, plus précisément appelées ptychographie, en microscopie électronique en transmission (MET).

Dans un premier temps, le logiciel PyNX développé par Vincent Favre-Nicolin de l'ESRF pour les rayons X, sera adapté aux expériences de ptychographie électronique. Ce logiciel écrit en python a été optimisé pour l'utilisation de cartes GPU. Il est disponible sur GitHub (http://ftp.esrf.fr/pub/scisoft/PyNX/doc/) et l'étudiant pourra discuter directement avec Vincent Favre-Nicolin.
Dans un deuxième temps, l'étudiant développera un nouveau logiciel d'analyse à base de réseau de neurones.

Profil recherché

Le stage s'adresse essentiellement à un informaticien/mathématicien désirant appliquer/développer son savoir sur un sujet de recherche fondamentale, qui pourrait avoir des retombées et des applications importantes, voir révolutionnaires, dans le domaine de la caractérisation des nano-structures et nano-composants.
Il n'est pas important d'avoir des connaissances sur les matériaux mais être capable de relier équations mathématiques et propriétés physiques sera un plus si c'est déjà acquis ou sera un apprentissage intéressant si ce n'est pas le cas.
Le stage pourrait se poursuivre en thèse.

Pour postuler :

Envoyer un email à : jean-luc.rouviere@cea.fr